Journée vendange au domaine Luneau Papin avec l’équipe 10-Vins

Ce mercredi 12 septembre, on pouvait voir dans les vignes du Domaine Luneau Papin des corps de métier très variés : comptable, responsable des ressources humaines, web-développeur… Une scène peu familière pour Marie et Pierre-Marie, gérants du Domaine, surtout en période de vendanges. Un point commun unissait pourtant tout ce petit monde : l’amour du bon vin.

Ces citadins volontairement égarés, c’était bien nous, l’équipe 10-Vins (presque au complet). Et quel bonheur de s’échapper le temps d’une journée pour se rappeler que du raisin au flacon, il n’y a pas qu’un pas ! Comme partage et plaisir sont les maître-mots de notre philosophie, on vous invite à revivre avec nous cette journée en images :

Le Domaine Pierre Luneau Papin

7h45, nous voici arrivés au Landreau, petit village de l’ouest de la France situé tout près de Nantes, sur les terres de la famille Luneau Papin. Ici, le roi c’est le Melon de Bourgogne, cépage unique cultivé sur le terroir de schiste et de gneiss du Muscadet Sèvre-et-Maine.

C’est Marie, belle-fille de Monique et Pierre Luneau, qui nous accueille et nous briefe. Cueilleurs et porteurs sont définis, le travail peut commencer.

Domaine Luneau Papin
http://www.domaineluneaupapin.com/

Chez 10-Vins, matinée rime avec productivité

8h00, seaux en mains, l’équipe se dirige vers la parcelle où se cultivent les vignes qui serviront à produire la cuvée « Les Granges ». Ici, les ceps sont encore jeunes mais proposent de belles grappes charnues tout juste à maturité où peu de tri est nécessaire. Le résultat d’une année chaude promettant de beaux volumes : un soulagement pour le Domaine après des millésimes 2016 et 2017 compliqués.

Bien équipés, le top départ est donné, avec un objectif en tête : remplir rapidement nos sceaux pour faire courir plus vite les porteurs. Ah l’amour vache entre collègues ! Au risque pour certains, d’y laisser quelques coupures de doigts…

http://www.10-vins.com

Découverte du chai et déjeuner

12h30, la pause est annoncée et commence par la visite du chai sous les explications passionnées et passionnantes de Marie et Pierre-Marie. Premier arrêt au niveau d’une presse pneumatique où s’effectue l’extraction du jus des raisins tout juste récoltés. Après débourbage, le résultat finira dans l’une des nombreuses cuves souterraines pour y être vinifié et élevé jusqu’à la mise en bouteille.

13h00, les ventres commencent à s’exprimer, l’équipe rejoint l’entrée du Domaine pour un pique-nique au pied des vignes.

Cave souterraine Domaine Luneau Papin

Un après-midi au cœur des vieilles vignes

13h45, après un bon déjeuner, direction « Le Clos des Allées » pour vendanger la parcelle la plus proche du chai, plantée en 1970. L’entrain est toujours présent, sûrement favorisé par l’agréable fraicheur de l’après-midi.

La journée prendra fin autour d’une dégustation bien méritée autour de cette même cuvée.

Toute l’équipe 10-Vins souhaite remercier Marie, Pierre-Marie et leurs parents pour nous avoir laisser partager cette journée de vendanges avec eux. Une période cruciale où se joue le travail d’une année entière, et qui nous rappelle les vertus des vendanges à la main : des baies respectées pour des vins de qualité.

Belles vendanges à tous !

Publicités

Foire aux vins : 45 ans d’histoire

La période estivale touche à sa fin et la rentrée vous rend nostalgique de vos vacances ? Rassurez-vous, Septembre rime aussi avec voyages, plaisir et bonnes affaires ! Car qui dit approche de l’Automne, dit également début des foires aux vins.

Présentes en grandes et moyennes surfaces, sur internet ou encore en festivals régionaux et proposant désormais, outre l’incontournable duo Bordeaux/Bourgogne, de nombreuses appellations de France et du monde, la Foire aux vins a beaucoup évolué depuis sa création, il y a maintenant 45 ans.

La foire aux vins à ses débuts

Les vins d’après-guerre

A l’aube des années 70, le rayon vin des grandes surfaces n’était pas aussi diversifié et qualitatif qu’aujourd’hui : peu de références étaient proposées, majoritairement des vins de table (aujourd’hui devenus Vins de France) en provenance de la région bordelaise, et surtout à moindre coût. Pour les nostalgiques de cette époque, rappelez-vous les fameux : « Gévéor revigore » et « Kiravi me ravit ».

Des rouges au fort taux d’alcool, un peu rustres mais qui avaient l’avantage d’être accessibles à la classe populaire en période d’après-guerre.

Affiche d’Hervé Morvan, 1953
Affiche de Jean Colin, 1955

E.Leclerc à l’origine des foires aux vins

Automne 1973, une nouvelle dynamique est insufflée par la Scarmor, centrale d’achat bretonne de l’enseigne E.Leclerc. Deux adhérents, en quête de démocratiser des vins de meilleures qualités, partent démarcher des maisons de négoce. Beaucoup vont se montrer réticentes exceptées deux marques bordelaises : Moueix et Ginestet. Certaines AOC, créées à partir des années 1930, vont alors intégrer les grandes surfaces. C’est le début des Foires aux vins. (Source)

 

La foire aux vins aujourd’hui

Un rendez-vous vinicole majeur

Rendez-vous bi-annuel incontournable des épicuriens et des dénicheurs de bons plans, les foires aux vins traduisent avant tout des périodes charnières pour les vignerons et tout acteur de la filière ; si l’édition d’Automne coïncident avec la saison des vendanges, l’édition printanière, elle, correspond généralement aux dates des premières mises en vente des vins du millésime n-1.

Quant aux consommateurs, c’est surtout l’occasion pour beaucoup de partir à la chasse aux bonnes affaires, de réapprovisionner sa cave ou de se laisser tenter par de nouvelles appellations. Une période cruciale pour les enseignes de la grande distribution qui reste encore l’intermédiaire privilégié pour acheter son vin (61% des volumes annuels de vin sont vendus en GMS, 18% chez le producteur, 16% en cavistes et 9% sur internet – source)

Des offres qui évoluent

Si au lancement des Foires aux vins on retrouvait principalement des vins de tables bordelais, aujourd’hui l’offre s’est très largement diversifiée : les Grands Crus se sont eux aussi invités dans les rayons, la diversité des terroirs français et étrangers est mieux représentée, et on retrouve également de plus en plus de vins issus de l’agriculture biodynamique.

Une diversité que nous avons, chez 10-vins, souhaité préserver dans les assortiments sélectionnés pour la foire aux vins :

  • Côtes de Provence Domaine de l’Anticaille 2015
  • Crozes-Hermitage Domaine Laurent Habrard 2016
  • Châteauneuf-du-Pape Domaine de la Graveirette 2013
  • Santenay 1er Cru « Clos des Mouches » Domaine Muzard Lucien et Fils 2015
  • Saint-Emilion Grand Cru Classé Château Yon-Figeac 2015
  • Chablis Domaine du Chardonnay 2016
  • Pessac-Leognan Château Carbonnieux 2016
  • Corton-Charlemagne Domaine Muzard Lucien et Fils 2015
  • Coteaux du Layon 1er Cru Chaume Château la Guimonière 2011

9 assortiments coup de cœur à prix doux : 5 flacons + 1 offert. L’occasion de (re)découvrir vos vins préférés et de voyager vers de nouveaux horizons en cliquant juste ici.

Bonne foire aux vins et belles dégustations 🙂 !