La vie en Rose : Interview de Béatrice Dominé

À l’occasion de la sortie du coffret « La vie en Rose » et du nouveau rosé Côteaux Varois en Provence « Cuvée 1718 » Château de l’Escarelle 2015, nous avons réalisé une interview de notre chère œnologue Béatrice Dominé.

 

Premièrement qu’évoque le vin rosé pour toi ?

Comme pour beaucoup j’imagine, le printemps, les premiers barbecues.

Il existe plusieurs types de rosés, peux-tu nous en dire plus ? Quelles sont les meilleures régions viticoles qui produisent du rosé ?

Il existe deux sortes de rosés différents :

  • Les rosés de presse, vinifiés comme des vins blancs qui ont donc des couleurs pâles
  • Les rosés de saignée, issus d’une vinification en rouge écourtée ayant donc des couleurs plus soutenues.

Il existe pas mal de rosés et quelle est la meilleure ?? cela dépend des gouts de chacun.

La grande région productrice est évidemment la Provence. Mais on trouve aussi des rosés dans le Rhône, le Languedoc, le Bordelais etc…

Quelles sont les conditions idéales pour déguster un rosé ?

Il faut réunir les ingrédients suivants : du soleil, des amis, un moment de détente ! Ainsi vous serez dans des conditions optimums pour déguster un verre de rosé.

Qu’est-ce qui caractérise un bon rosé ?

La meilleure manière de caractériser un bon rosé c’est un équilibre entre sa fraicheur et son fruité.

Pourquoi le rosé est autant associé à l’été ?

Comme je vous l’ai dit au début le rosé c’est typique des premiers beaux jours et encore plus lorsqu’il fait vraiment chaud un rosé est désaltérant par rapport à un rouge !
C’est aussi un compromis entre blanc et rouge lorsque vous vous retrouvez sur une grande tablée entre amis.

Que conseillerai tu de manger avec les rosés présents dans ce coffret ?

Bordeaux rosé Château le Clos du Notaire 2016: Une tapenade d’olives vertes pour l’apéritif, des côtelettes de porc grillées ou un chèvre sec.


Côtes de Provence Villa Vallombrosa 2016 : Une salade composée ou une quiche aux légumes.


Bandol Domaine de la Suffrène 2016 : Une tapenade d’olives noires, un burger de rouget.


Côteaux Varois en Provence « Cuvée 1718 » Château de l’Escarelle 2015 : Un poisson grillé avec une ratatouille, un tajine de dinde aux abricots secs ou une salade de fruits en dessert.

Comment définirais-tu notre nouvelle référence le rosé L’Escarelle ?

C’est un rosé de Provence qui a suffisamment d’ampleur pour accompagner des poissons comme des viandes. Il se suffit aussi à lui-même, donc peut être pris à l’apéritif ; bref un vin qui satisfait pas mal de moments de dégustation !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s