Le concours Lépine et les vins d’Alsace

Puisque Thibaut et son équipe sont à Strasbourg pour présenter la D-Vine au concours Lépine, pourquoi ne pas faire un petit focus sur les vins d’Alsace ?

Villages médiévaux, maisons à colombages, châteaux forts, ne cherchez plus vous êtes bien arrivés en Alsace ! Partons à la rencontre de cette terre ancestrale et de ses vins, témoins des richesses culturelles et de l’histoire de la région.

Des générations de vignerons se sont succédées et ont su révéler, avec le temps, des terroirs uniques où la géologie, le climat et l’exposition forment une alchimie essentielle aux vins d’exceptions. Avant de les déguster, voici 4 points à retenir :

  • Les vins en Alsace portent le nom des cépages (Sylvaner, Pinot Blanc, Riesling, Muscat, Pinot Gris, Gewurztraminer et Pinot Noir)
  • Les vins sont principalement des vins blancs, à l’exception d’un seul vin rouge à base de Pinot Noir.
  • Les vins sont monocépages, le seul vin d’assemblage est l’Edelzwicker.
  • 51 Grands Crus sont répartis tout au long des deux départements, les vins qui en sont issus représentent environ 5 % de la production.

 

Et 10-Vins dans tout ça ?

pinot_gris-domaine_dirler_cade-2013

En 2016, Béatrice, notre œnologue-conseil et les 3 fondateurs de 10-Vins ont sélectionné deux pépites alsaciennes du Domaine Dirler-Cadé : un Pinot Gris « Lieu-dit-Bux » 2013 et un Riesling Grand Cru « Saering » 2011.
Avant de porter un toast à Ludivine et Jean Dirler, qui ont su se tourner vers l’avenir en axant leur travail sur la Bio-Dynamie, Béatrice nous aide à décrypter les deux vins…

Pour le Pinot Gris, au niveau de la robe, le cœur est pâle avec des reflets dorés indiquant la jeunesse du vin. Au nez, c’est net, avec beaucoup de finesse. On est sur une note de mirabelle ; Le côté traditionnel des Pinot Gris d’Alsace s’exprime avec des notes florales comme la violette mais aussi des épices très légères. En bouche c’est un vin sec et fruité qui laisse place à des notes de minéralité.
Côté accord mets/vins, Béatrice propose de jouer sur les oppositions de textures et de le marier avec du foie gras !

riesling_grand_cru-domaine_dirler_cade-2011
Pour le Riesling, la robe est assez pâle, avec sur les rebords quelques reflets plutôt dorés indiquant le phénomène d’évolution. Au nez, c’est net, franc, on a un joli développement aromatique avec des notes à la fois fruitées et florales. On retrouve également une note de minéralité chère au Riesling de certains terroirs d’Alsace.
Nous retrouvons des arômes fruités de pêche, de brugnon, puis d’écorces d’orange. Quant au floral, c’est la pivoine qui s’exprime. En bouche, c’est un vin ample et puissant qui a beaucoup d’élégance. Il est sec mais avec de la rondeur. Béatrice propose une association avec de la volaille…. Alors, on trinque ?

 

Publicités